Your usenet-fr results


Path: alphanet.ch!news.imp.ch!news.imp.ch!fr.clara.net!heighliner.fr.clara.net!wanadoo.fr!not-for-mail
From: catherine-daures <catherine-daures@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.sci.philo
Subject: Re: L'enfant et... le monde.
Date: Wed, 08 Jan 2003 11:14:31 +0100
Organization: Wanadoo, l'internet avec France Telecom
Lines: 74
Message-ID: <BA41B897.10873%catherine-daures@wanadoo.fr>
References: <3e16e953$0$26177$626a54ce@news.free.fr> <nmpf1vc8m8cu49fhp7plv9imrvheu1a05b@4ax.com> <3e18008e$0$22307$626a54ce@news.free.fr> <i6hg1vsgdctbqks248s41astclfh8c01lq@4ax.com> <3e184c5b$0$22310$626a54ce@news.free.fr> <vd7i1v0ql8291mn0gc7ir3317b7fo20f29@4ax.com> <3e1948d3$0$11411$626a54ce@news.free.fr> <d2kj1vc26junesdtoit1s1ikkm6ojv11hn@4ax.com> <3e1a99df$0$26187$626a54ce@news.free.fr> <thgl1v4p0p2fmku21vnnjmvpjo1tjdajrf@4ax.com> <3e1adc35$0$26164$626a54ce@news.free.fr> <up5m1voej2lb4uudcbq3639s7l0abq9joc@4ax.com> <3e1be088$0$17175$626a54ce@news.free.fr>
NNTP-Posting-Host: ca-montpellier-3-3.abo.wanadoo.fr
Mime-Version: 1.0
Content-Type: text/plain; charset="ISO-8859-1"
Content-Transfer-Encoding: 8bit
X-Trace: news-reader12.wanadoo.fr 1042020922 27961 80.8.27.3 (8 Jan 2003 10:15:22 GMT)
X-Complaints-To: abuse@wanadoo.fr
NNTP-Posting-Date: 8 Jan 2003 10:15:22 GMT
User-Agent: Microsoft-Entourage/10.0.0.1309
Xref: alphanet.ch fr.sci.philo:147955

Humain01 a écrit le8/01/03 9:25 dans l'
article3e1be088$0$17175$626a54ce@news.free.fr

>
> "anitcha" <anitchah@xyfree.fr> a écrit dans le message de news:
> up5m1voej2lb4uudcbq3639s7l0abq9joc@4ax.com...
>> "Humain01 wrote:
>>
>>>
>>>>> Le très jeune enfant. Il n'a pas d'image de lui.
>>>>
>>>> On pourrait le penser. Mais c'est invérifiable.
>>>> D'une part on est incapable de dire à partir de quel stade
>>>> d'élaboration des capacités psychiques, le processus d'identification
>>>> devient fonctionnel.
>>>> Dautre part, l'enfant développe nécessairemnt son psychisme dans un
>>>> milieu donné et ne saurait croître hors de la présence d'adultes.
>>>>
>>>>> comment ses images se construisent-elles ?
>>>>
>>>> Précisément en fonction de ce même environnement.
>>>
>>>
>>> Comment Madame ? Par quel mécanisme ?
>>> Comment font les adultes pour conditionner
>>> l'enfant à s'indentifier à des représentations, des images ?
>>>
>>> Comment cela se passe-t-il ?
>>
>> Ils sont pris sous l'emprise de l'imaginaire parental et social.
>> On ne va pas analyser, ici, les mécanismes de conditionnement à
>> l'oeuvre dans cette affaire. Par exemple, le croyant amènera son
>> enfant à adopter ses croyances... à y "croire", etc...
>>
>>> Certains enfants ont très peu d'images d'eux-même.
>>> D'autres beaucoup.
>>
>> Tout dépendra évidemment du niveau de conscience des parents, en tout
>> premier lieu.
>> Il en découlera des esprits plus ou moins autonomes et responsables.
>>
>
> Attendez, nous parlons de savoir psychologique sur soi.
> On peut avoir du savoir sur son corps, son schéma, ses limites,
> ses besoins. Savoir qu'on pèse 40 kilos, qu'on mesure tant de centimètres,
> qu'on est pas très endurant à la course ou l'inverse etc. Tout ça me semble
> parfaitement sain et naturel.
>
> Mais à un certain moment l'enfant commence à acquérir du savoir
> **psychologique** sur lui. Il s'attribue des qualités et s'identifie
> à ces qualités. PAr exemple: *JE* suis intelligent.
>
>
Vous vous perdez dans un labyrinthe grammatical : lorsque JE sujet de
quarante kilos pas très endurant à la course ou le contraire cherche à se
connaître, il trouve Moi objet .

Mais, Je ou Moi ne se soupèse que par rapport à l'autre, il s'apprécie +/-
endurant à la course ou intelligent " par rapport à" ce qui prouve que
Je/Moi s'apprécie lui-même en tant qu'unité physique, intellectuelle et
psychologique dans le monde.

Il y a souffrance lorsque Je/Moi confond l'image renvoyée par le miroir aux
mille facettes du regard des autres avec sa propre unité, celle qu'il
ressent . Il y a souffrance aussi lorsque Je/Moi s'arrête à la première
image du premier et unique miroir qu'il à rencontré, image qui lui à
peut-être été imposée avec trop de force et souffrance encore lorsque Je/moi
passe à travers le miroir et perd son unité .

--
Catherine



backlinks