Your usenet-fr results


From: jacques zaninetti <zaninettiZZZ@libertysurf.fr>
Newsgroups: fr.rec.bateaux
Subject: Re: [HS ?] et la pile à Hydrogène ?
Date: Sun, 27 Jan 2002 12:34:07 +0100
Lines: 30
Message-ID: <3C53E5AF.2EB0AF7A@libertysurf.fr>
References: <3c42bd17$0$209$626a54ce@news.free.fr> <2002114-123823-43981@foorum.com> <3c430036$0$288$626a54ce@news.free.fr> <3C431EBA.E23EC542@netcourrier.com> <a1v4r7$dlu$1@wanadoo.fr> <a26196$42r$1@wanadoo.fr> <3C486568.775929B7@ensil.unilim.fr> <a2blb5$lem$2@wanadoo.fr>
NNTP-Posting-Host: dyn-213-36-1-11.ppp.libertysurf.fr
Mime-Version: 1.0
Content-Type: text/plain; charset=iso-8859-1
Content-Transfer-Encoding: 8bit
X-Trace: news2.isdnet.net 1012131298 5873 213.36.1.11 (27 Jan 2002 11:34:58 GMT)
X-Complaints-To: abuse@isdnet.net
NNTP-Posting-Date: 27 Jan 2002 11:34:58 GMT
X-Mailer: Mozilla 4.78 [en] (X11; U; Linux 2.4.7-10 i686)
X-Accept-Language: fr, en
Path: alphanet.ch!news.swissonline.ch!news-out.cwix.com!newsfeed.cwix.com!isdnet!isdnethub!not-for-mail
Xref: alphanet.ch fr.rec.bateaux:47458

Salut

C'est dommage, mais a pile à hydrogène (ou à combustible) n'est
pas encore vraiment utilisable en dehors des laboratoires de
recherche, même si les progès sont constants. Reste en plus
le prix de revient difficile à estimer avant une production à
grande échelle, mais sûrement très cher, au moins au début
comme toute nouvelle technologie difficile à élaborer (sauf
l'électricité nucléaire en France, car les énormes frais de
développement ont été pris en charge par l'impôt, nous tous
donc, et n'apparaissent pas sur les factures d'électricité).

Le moteur à hydrogène est une autre solution, qui marche bien,
pour pas cher, en utilisant le principe du moteur à explosion
bien maîtrisé maintenant. Par contre il faut stocker sous
forte pression de grandes quantités d'hydrogène, qui adore
exploser là où on ne lui demande pas (cf. le Zeppelin). C'est
autrement plus dangereux que le gpl qui fait déjà hurler les
adorateurs de fumées noires, et ce problème n'est toujours pas
résolu. Une autre solution est de produire en temps réel
l'hydrogène à partir de composés moins acariâtres, mais je
ne crois pas que cela non plus soit assez au point pour être
mis sur un véhicule.

Gageons qu'Areva va redistribuer un peu de ses budgets de
recherche pour gratter de ce côté là, en demandant à
ses copains pétroliers qui font tant pour polluer moins de
bien vouloir s'associer <:o).

Jacques

backlinks